Jalcomulco… au fin fond du Monde

Hola !

Alors je voulais vous raconter un peu cette dernière étape: Jalcomulco. Petit village coloré. Une route a été constuite il y a environ 30 ans, mais on sent que ce village est resté isolé pendant un bon bout… Les gens vivent de l´’éco-tourisme (principalement à cause du rafting), de l’agriculture (café, mangues…) et de la construction.

Le film du Marsupilami a été tourné ici aussi.

Je suis arrivee ici par chance, ou par un bon vent, ou que sais-je encore… C’est Aurélie, avec qui j’étais la semaine d’avant, qui má dit  » oh, mais tu pourrais aller là! »

Là, c’est la forêt, la montagne, la rivière, des petites maisons colorées, et de la poussière!

et voilà, Lorena m’a accueillie et tout se passe super bien. Bon, je vous explique tout: Lorena tient un petit eco-lodge dans la montagne au milieu de la foret. Il y a 4 cabanes ecologiques, pas d’électricite, tout est solaire. Elle habite dans le village qui est en contre-bas, près de la rivière.

Et donc je l’aide et en échange, elle m´heberge et me nourrit, sur le principe du wwoofing, bien qu’elle ne connaissait pas.

Voici à peu près une journée type ici:

Je me réveille avec le chant d’oiseaux que je n’avais entendu nulle part ailleurs. Entre 8 et 9 heures selon les jours… tranquille… Souvent mais pas sytématiquement, il y a le chat Fellini qui a dormi à mes pieds.

Il n’y a pas de porte dans cette maison, pas de fenêtre, et seulement deux volets, côté « rue »… Rue qui est en terre bien sûr! Du coup, Fellini m’accompagne aussi aux toilettes! Donatella et l’autre chat me collent moins, heureusement!

Je prends ma douche avec un filet d’eau.

Je prépare un petit dej pour Lorena et moi, parce que Lorena est quelque-peu anarchique niveau bouffe, cuisine, alimentation… Et je fais un truc solide et complet, parce qu’au Mexique, les gens déjeunent vers 15 heure, et Lorena aurait aussi tendance a oublier et à déjeuner vers 18 heure…

Ensuite, je bricolouille: ranger, ménage, lessive, papotage, préparation de bouffe à emporter…Bref, vous aurez compris, je suis un peu la femme d’intérieur de Lorena!!!

Parfois Flor passe faire une machine, ou Willy faire un point. Flor, une sorte de Brigitte Fontaine d’ici, est la seule autre personne, avec Lorena, qui parle anglais… Ce sont donc les deux personnes avec qui je peux converser (outre les animaux), et avec les autres, je baragouine un espagnol minimaliste, de type si, no, gracias, como esta…

Après, on décolle pour El Divisadero, là où il y a donc les cabanes.  Même si en ce moment, il n’y a pas de clients, il y a toujours plein de petits et moyens trucs à faire. Attention, toujours à un rythme très tranquille, hein?!

On a ramassé du bois flotté au bord de la rivière, y’en a des tonnes à cause du récent ouragan, on a fait des arbres de Noël écologiques avec ( j’ai ajouté des spirales faites en vieilles bouteilles en plastique), j’ai réaménagé la cuisine qui était vraiment en bazar. J’ai mis des petits rideaux en sac de café à droite à gauche, je nettoie, etc.

Les deux chats de l’éco-lodge ne nous aident pas en général… Luna et Sol sont toujours à me sauter dessus… la seule fois où ils ont vraiment coopéré, c’était quand je nettoyais la cuisine et qu’ils m’ont aidé à tuer les gros cafards!

J’ai aussi eu un jour la visite d’un énooOOOrme iguane. J’étais toute seule et je n’avais bien entendu pas mon appareil photo avec moi ce jour-là. Il était long comme un chat, plus la queue, orange, vert, gris, noir et blanc. Pas très offensif, et il n’a même pas voulu de mes pelures d’orange…

Une de mes prochaines missions est aussi de faire un peu de promotion sur les sites de tourismes internationaux.

Le soir on redescend au village, et toujours toujours sur un rythme bien sympathique, on grignote un bout, on boit un verre, etc.

Puis Noël est arrivé, ce que j’ai vraiment eu du mal à réaliser vu que je suis en t-shirt et short toute la journée.

Les photos sont sur mes comptes flickr le vieux clique clique clique et le nouveau clique clique clique ( oui, j’explose tous mes comptes photos…)

Vous y verrez quelques extraits de Noël, du réveillon du nouvel an, de rando (très technique!) dans la forêt chamboulée par le récent ouragan, etc….

Publicités

~ par eimeon sur janvier 2, 2011.

2 Réponses to “Jalcomulco… au fin fond du Monde”

  1. Bonne année!!!! je profites pour te souhaiter tous mes voeux de bonheur et de réussit Noëmie!!!! profite encore et encore de tous ces beaux paysages et aventures que tu partage avec nous. gros bisous

    feliz año!!! mucha prosperidad, felicidad y amor!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :